← Revenir à la liste des actions GDS Bovins

Qualité du lait: Diagnostic courants parasites en salle de traite

1°) Définition :

La vache  est très sensible aux courants électriques. La présence de courants très faibles de 0.5 Volt à 1 milliampères  sur toutes les installations métalliques de l’unité de la salle de traite modifie le comportement de certaines vaches.

Ces courants peuvent traverser la vache, nous avons alors des tensions de contact ou des tensions de pas.

 

De plus la résistance de la vache au courant est de 500 Ohms.

En comparaison à celle de l’homme avec des bottes en caoutchouc est de 10000 Ohms.

 

 

Des vaches nerveuses, défèquent anormalement, décrochent régulièrement, donnent moins de lait. Au niveau du troupeau, la production de lait est en baisse avec l’apparition de mammites incontrôlables ou de taux cellulaires en dents de scie.

Les objectifs du diagnostic:

  1. Le diagnostic « courants parasites » permet de vérifier les installations électriques de l’unité traite.  Un technicien spécialisé et formé à la méthode du CROCIT,  effectue différentes mesures :
    • La résistance de la prise de terre des installations,
    • La continuité de toutes les masses métalliques de l’unité traite,
    • L’impédance de boucle,
    • Le bon fonctionnement des différentiels,
    • La tension,
    • Les courants de contact,
    • La tension de pas,
    • Des courants de fuite,
    • Les lignes de fuite de la clôture électrique.
  2. Proposer des solutions à mettre en œuvre:
    • Corrections simples,
    • Corrections à mettre en œuvre par un électricien.

2°) Qui est concerné par cette action - À qui s'adresse-t-elle ?

Les adhérents du GDS de l’Orne.

Les éleveurs laitiers, les éleveurs en avertissement, en plan cellule, ou les éleveurs qui n’arrivent pas à maîtriser les taux cellulaires ou les mammites cliniques.

3°) Comment en bénéficier – Quelles sont les formalités ?

  • Une première visite est effectuée : Un  technicien spécialisé du GDS réalise différentes mesures avec différents appareils. Un premier bilan est fait  le jour de la visite  et  un compte-rendu est expédié par mail ou par courrier à l’éleveur.
  • Une deuxième visite de suivi est effectuée  après la réalisation des travaux,  de nouvelles mesures sont effectuées et doivent être satisfaisantes. À la suite de cette visite, un nouveau compte-rendu est expédié ou envoyé par mail à l’éleveur.

4°) Nous contacter :

Fayçal HATTAB
Technicien, Section apicole.
Téléphone : 06.19.78.35.20
Fax : 45.74.05.27.90
Dominique LAMOUR
Technicien, Courants parasites, Diagnostic bâtiment, Plan veaux.
Téléphone : 02.33.80.38.38
Fax : 45.74.05.27.90