Pestes porcines: vigilance renforcée

Les sangliers sont parmi les principaux vecteurs de la peste porcine
Crédit photo : Clker-Free-Vector-Images / Pixabay

PESTE, le mot fait peur, mais de fait, les pestes porcines provoquent des mortalités importantes en élevage et des conséquences économiques élevées pour les pays touchés.

Dans un contexte d’extension de la peste porcine africaine (PPA) en Europe de l’Est et de circulation de la peste porcine classique (PPC) en Russie, la France renforce ses dispositifs de surveillance pour garder son statut indemne.

Deux instructions techniques de la DGAL viennent d’être publiées. La première rappelle la nécessité d’une vigilance accrue pour détecter tout signe suspect et repérer dans les plus brefs délais un éventuel cas clinique (instruction 2018-389). L’autre renforce les contrôles sur les importations de suidés sauvages et domestiques notamment dans les parcs de tir et enclos de chasse (instruction 2018-407).