← Revenir à la liste des actions GDS Bovins

Varron

1°) Définition :

L’hypodermose bovine est due à une mouche (dont la larve est appelée varron) qui pond en période estivale sur le fanon ou sur les pattes des bovins, ces œufs donneront des larves qui pénètrent dans l’organisme et vont migrer pendant plusieurs mois dans les tissus de l’animal. Au printemps ces larves atteignent la région dorsolombaire provoquant des abcès visibles, percent la peau et tombent sur le sol pour donner naissance aux mouches perpétuant ainsi le cycle.

LUTTE COLLECTIVE

Dans la fin des années 1990 un plan de lutte généralisé sur l’ensemble du territoire métropolitain est mis en place par les GDS. Celui-ci est basé sur le traitement systématique en automne hiver de tous les bovins exposés au risque d’infestation.

Depuis 2000 le département de l’Orne est reconnu « zone assainie varron »

En 2006 le schéma territorial de certification (STC) du département a été validé par l’association pour la certification de la santé animale(ACERSA) permettant à l’ensemble des cheptels de bénéficier de la certification « cheptel assaini en varron » mention figurant sur les ASDA.

2°) Qui est concerné par cette action - À qui s'adresse-t-elle ?

Les adhérents GDS.

3°) Comment en bénéficier – Quelles sont les formalités ?

Schéma de transmission Ministère de l'agriculture
Schéma de transmission
Ministère de l’agriculture

MAINTIEN DE LA CERTIFICATION

Pour maintenir cette certification, le GDS (maître d’œuvre de cette prophylaxie), est tenu à faire procéder tous les ans à des contrôles sérologiques sur lait de tank ou sur sangs de mélange (prélevés lors des prophylaxies obligatoires) dans une soixantaine d’élevages tirés au sort.

Ces analyses qui n’entrainent aucun prélèvement supplémentaire sont prises en charge par le GDS pour ses adhérents. Elles se révèlent toutes négatives depuis plusieurs années.

GESTION DES INTRODUCTIONS

Pour limiter le risque de nouvelle infestation il convient de gérer l’introduction de bovins provenant :

  • De cheptels à risque (absence de mention sur l’ASDA)
  • D’un pays étranger

Dans ces deux cas un traitement devra être réalisé à l’introduction par le vétérinaire (sauf pour les animaux entrant en atelier dérogataire).

 

TEXTE REGLEMENTAIRE

La prophylaxie varron est régie par l’arrêté ministériel du 11 janvier 2011.

4°) Nous contacter :

François HANOY
Technicien, Paratuberculose, Jeunes installés, Varron, Charte Bonnes pratiques.
Téléphone : 02.33.80.38.38
Fax : 45.74.05.27.90